lundi 28 avril 2014

*ALBERATRAIL 2014 : le récit.

3 ème dossard de l'année pour l'ALBERATRAIL 2014 et toujours le même objectif : prendre du plaisir sans se mettre dans le rouge. Il me faut travailler le mental et la gestion de course en vue du "Tour des cirques" cet été. Pour aujourd'hui je décide de tester une allure la plus régulière possible sans jamais dépasser 80% de ma fréquence cardiaque maxi. 7h30 nous voilà Christophe et Cédric prêts pour ces 45km / 3300m D+
La première partie est roulante vers le château de Valmy, je me cale à mon allure cible et laisse ceux qui vont plus vite me doubler
très vite on rentre dans le vif du sujet avec de la pente et des mono-traces. En haut la tour de la Massane. Le sentier serpente à travers chênes verts ou lièges, bruyères et arbousiers...
le premier sommet est là avec déjà 800m D+ d'avalés
je fais quelques photos de paysages grandioses
On aborde la descente vers "Lavail" (600m D-) toujours en sous bois. Je maîtrise mon allure et je suis sur le "frein" pour ne pas m'enflammer dans ce secteur joueur
Au premier ravito je prends banane + eau avant d'attaquer la montée du "Roc de Médes". C'est partit pour 500m D+ rudes et techniques
je profite des quelques fenêtres de visions à travers bois pour observer les montagnes autour de moi
La pente est raide et je surveille ma fréquence cardiaque pour ne pas dépasser ma limite
Au détour d'un lacet je rejoins Christophe qui a un gros coup de mou
Allez Zèze, on s'accroche, on lâche rien et tu me suis jusqu'au ravito de "Sorède". On monte régulièrement sans forcer
avec quelques haltes photos
avant de basculer vers la descente de "Sorède" avec 550m D-. On fera cette partie tranquillement pour arriver frais au ravito du 17km.
On peut apercevoir au loin le pic "Neulos" notre prochaine destination
A "Sorède" je prends jambon + pain + banane, Christophe se pose un peu pour récupérer et faire le plein lui aussi. Je lui propose de m'avancer tranquillement pendant qu'il se refait une santé, il me rattrapera plus loin... Une partie de route nous fait longer la "vallée heureuse"
Juste avant d'entamer la grosse ascension du jour, Christian en spectateur est là pour nous encourager
merci pour la photo.
c'est partit pour 1100m D+ de sentiers
Je me cale sur 75 à 80% de ma fréquence cardiaque et je monte régulièrement sans broncher ni souffrir
on traversera un peu tous les étages de végétation avec d'abord les chênes verts et lièges, puis les châtaigners
vers 800m d'altitude les hêtres apparaissent
le Canigou au fond
dring, un sms de Christophe qui me dit : "Zèze is back". Super ! Je réduis un peu ma progression et le laisse revenir sur moi
On finira la montée en marchant, papotant et rigolant ensemble. C'est ça aussi le trail !
ravito du 24km au pied du sommet, jambon + pain + banane et eau. Encore 100m de D+ et nous voilà au pic du "neulos" à 1256m d'altitude.
Nous sommes maintenant sur les alpages et prairies d'une crête qui marque la frontière avec l'Espagne.
On continu serein toujours en contrôle d'allure sur ce terrain souple et verdoyant
Cette partie est très vallonnée avec de bons coups de cul
il faut alterner marche et course en fonction du relief et surtout toujours garder une allure adaptée
un petit coucou à nos amies les vaches
et c'est le 31km et son ravito du "col des 3 hêtres". Une petite halte pour refaire le plein et se rafraîchir un peu car il commence à faire chaud.
quelques photos des environs
avec Argelès en bas, et oui c'est là bas l'arrivée ! Grosse descente maintenant avec 850m D- jusqu'au dernier ravito. Je passe devant pour imprimer une allure souple et maîtrisée. Le sentier est très technique et raide, sur la fin je dois ralentir car je sens que mes genoux commencent à dire stop ! Zèze passe alors devant pour prendre un peu d'avance
jusqu'au ravito du 38km. Petite restauration en fruits et eau et c'est repartit pour les derniers km. Je souhaite garder mon allure de "vétéran 2" jusqu'au bout pour ne pas finir cassé et je propose à Zèze de finir à son allure. Je le laisse donc filer et me concentre sur ma fin de course à gérer.
Une dernière montée de 400m D+ en sous-bois durant laquelle j'aurai un bref coup de mou me rappelle qu'il faut bien boire sous le soleil...
Au col du "roc del grill" il ne reste plus qu'à dévaler jusqu'à l'arrivée.
L'ALBERATRAIL est une superbe course de montagne. Très exigeante et technique, un trail pour costauds ! 8h-53' de montagne sur 45km et 3300m D+. Course toujours en contrôle du rythme cardiaque, jamais dans le rouge avec de bonnes sensations. Cet été sur le "Tour des cirques" il me faudra aller plus lentement (certainement sur du 70%) pour espérer terminer les 120km...
.

4 commentaires:

Francis a dit…

Ben voilà encore une grosse balade rondement menée et parfaitement gérée...Les FF vont devoir s'accrocher pour rester dans ton sillage fin août.

DEFI SUD TRAILS a dit…

Ca a l'air vraiment joli, à retenir.
Bravo pour ta gestion, encore quelques mois pour mettre tout ça au point.
Michel

david a dit…

c'est vachement beau ! bravo pour ta course , tu auras finalement délaissé le trail des terrasses du lodévois (vu le temps , tu as bien fait !).
Passe t on par des propriétés privées ou tout le parcours est il empruntable en off ?

Steve a dit…

David, A priori tout est sur sentiers balisés donc libres d'accès...

A venir: le tour des cirques