vendredi 8 novembre 2013

*Festival des HOSPITALIERS 2013.

Traditionnel week-end de l'année à NANT pour le festival des HOSPITALIERS. Je me présente sur cette édition avec une tendinite au tendon d'Achille récurrente depuis 3 semaines. Même si les séances de kiné et de méso-thérapie ont calmé la douleur, je sais que le problème n'est pas totalement réglé. Mon objectif est de faire la course en mode reporter photo et vidéo et d'aller le plus loin possible tout en rentrant en bon état... Samedi j'arrive à Nant et retrouve sur place mes amis traileurs venus participer à la fête. Romain prêt pour son 30km
Une fois le trail Larzac-Dourbies (30km) partit
c'est le traditionnel retrait des dossards
et la "mousse" d'avant course
nous partons ensuite sur le parcours encourager nos amis
Nadia tout sourire
j'en profite pour me régaler du paysage
-
une vue depuis Cantobre
Romain et Cédric prêt à repartir pour terminer ensemble
les voila finishers avec un peu de pub pour notre Trail de Bize Minervois du 26 janvier 2014 !
Maintenant direction un bon plat de riz et au lit car demain il y a école" !
4h30 du matin, Christophe et moi sommes en place pour 75km / 4000m D+
il pleut au moment du départ
mais il fait assez doux. 5h c'est partit !
je m'élance dans la nuit assez détendu, sans pression de chrono.
après avoir passé le premier point d'eau de Sauclières (16km) à 7h, et St-Jean de Bruel (22km) voici longue ascension du St Guiral. 15km / 1000m D+ à faire pour atteindre le sommet à 1366m.
dès le début je ressent à nouveau la douleur à mon tendon, mais ça reste gérable.
de la musique sur les orailles et j'essaye d'oublier la douleur, pour l'instant ça marche...
je monte régulier sans trop forcer
vers la fin, la météo change. Il fait assez froid, il pleut et un fort vent nous rappelle qu'on est bien en novembre !
je m'arrête un moment pour étirer ma cheville douloureuse
avant de repartir pour le final
à travers une superbe hêtraie. Enfin apparaît au loin dans le brouillard
le St Guiral ! Il est 10h15, c'est la mi-course.
maintenant c'est descente vers Dourbies
les paysages automnal sont un régal. Mon tendon ne me fait plus souffrir en descente, alors j'allonge ma foulée
tout va bien. Un peu avant Dourbies je fête la distance "marathon" en souvenir de ma jeunesse de marathonien
11h35 je suis à Dourbie. C'est le premier ravito en solide. "Apo" est là pour une assistance de feu ! Merci !! Une soupe
des sms à la famille
le plein en eau
et je repars pour la suite avec un gros moral
une longue portion roulante me rappelle vite que mon tendon est là ! je suis obligé de ralentir, puis de simplement trottiner
et pour finir de marcher car la douleur est très présente maintenant
j'essaye de penser à autre chose en faisant quelques photos
belle vue sur Trêves la prochaine étape
j'arrive à 13h30 au 2ème ravito solide de Trêves en boitant
Je me pause et fais un bilan : 55km de faits, fatigue normale, moral bon mais tendon qui fait de plus en plus mal. je prends la décision de continuer tant que la douleur est supportable
me voilà reparti en direction de Cantobre. Un très joli chemin en balcon surplombe la Dourbie, mais la technicitée du sentier me fait souffrir. Chaque mouvement d'amplitude pour le talon est une galère
j'arrive à faire 5km de plus sur ce terrain vallonné jusqu'à la grosse montée qui mène sur le causse noir. Dès les premiers hectomètres de la cote la douleur devient intense. Je suis pratiquement sur une jambe. Je m'arrête un moment pour souffler et faire un point sur ma situation. Il me reste encore 15km. Ce n'est pas long mais je connais le profil et les difficultés de ces derniers km. Les faire coûte que coûte au risque de détruire gravement mon tendon n'est pas raisonnable. Je ne suis plus dans le plaisir mais totalement dans la douleur depuis quelques km. Je décide d'arrêter ici les frais. La route n'est pas loin, ce qui me permet de rentrer en stop... Bilan final, Je ne serai pas finisher mais mon objectif est atteint : faire des photos, une vidéo à voir ici, et être en bon état à la fin. Maintenant place au repos, à l'organisation du Trail de Bize Minervois et à la prépa de la saison 2014......
.

5 commentaires:

Sentier Libre a dit…

Sage décision, nous ne sommes pas là pour nous détruire. Tu étais pourtant si près des crêpes...

Yvan a dit…

Aucun regret à avoir : mission et journée bien remplies quand même !
Soignes toi bien,Cantobre t'attendra pour une prochaine édition ! ( il faudra bien moi aussi que je me frotte une année à ce parcours "historique"...)
A+

Francis a dit…

Bravo pour ce "long" bout de chemin parcouru avec un tendon récalcitrant...Je pense que les tempes grises vont devoir prendre conscience que si le mental ne vieillit pas, les organismes n'ont plus la fraîcheur de nos 20 ans ....Mais qu'à cela ne tienne, on remettra le couvert quand même !
Récupère bien d'ici là.

http://www.dmdiffusionboutique.fr/113-airsoft-pas-cher a dit…

Bravo aux participants !

david a dit…

comment va ton tendon depuis ?

A venir: le tour des cirques