lundi 16 mai 2011

*La course des seigneurs en "serre file".

Ce n'était absolument pas prévu, mais l'appel des sentiers a été le plus fort. En effet c'est affirmativement que j'ai répondu à Béa dans sa recherche de "serre-file" pour la course des seigneurs. C'est donc en compagnie de la Zèze qu'on se présente à 7h à Cucugnan. Un rapide contact avec Béa, consignes, un petit café et revêtus de la tenue officielle de "serre-file" on se présente sur la ligne de départ du 36km (2200m d+). Je vous présente la "Greeen-Team" :
Tous les amis sont là. Michel et Francis concentrés
Romain et Yvan tout sourire
9h c'est le départ
Un tour du village
et dés la sortie une belle montée pour se mettre en jambes
Pour nous la mission est simple : suivre les derniers, récupérer le balisage et déchets de course.
Nous voilà calés derrière le dernier coureur qui est en fait une coureuse.
Nous faisons vite connaissance et c'est avec Véronique (c'est son prénom) qu'on attaque la longue montée vers le château de Quéribus

D'abord par un monotrace puis sur une large piste on approche de la citadelle
Un dernier raidillon
et nous voilà sur la crête sommitale si ventée que la progression est très instable. Véronique sujette au vertige bénéficie de notre appui et réconfort pour atteindre le château


La descente vers le parking où se situe le ravito sera un régal
La traversée difficile de la crête fera abandonner Véronique et c'est Zèze qui s'occupe de prévenir de l'abandon
On repart tranquille pour la suite en attendant de voir arriver les premiers du 18km nous dépasser.
On apprendra plus tard qu'une erreur de parcours quasi collective les a retardé. C'est en arrivant dans la vallée qu'ils nous dépasseront :
Max
Damien
Yoan
Arrivés à la bifurcation des 2 parcours (km 12) notre mission de débalisage commence
Une piste large puis au km 15 on tourne à gauche et se présente face à nous un vrai mur. C'est droit dans la pente qu'on attaque le versant de la montagne. D'abord sur un sol portant
mais vient ensuite un long pierrier très instable qui en plus de la très forte pente perturbe les appuis
Pas facile de progresser tout en ne loupant pas les rubalises à enlever
Enfin la crête et un superbe sentier à travers les buis serpente sur la "Quille". Notre débalisage continu sans perdre le contact avec les derniers de la course

On se délestera de nos décorations dés que possible aux différents points de contrôles.
Nous regagnons la vallée par une sente encore plus belle
jusqu'au ravito au km 22
Une large piste nous mènera jusqu'au pied du 2ème château du menu : Peyrepertuse


Une petite boucle nous fait longer le pied de sa falaise avant de dévaler vers Duilhac
On s'accordera une petite visite du village et même le luxe de jouer les guides auprès des touristes !
Mais il nous faut garder le contact avec la fin de course
c'est donc par une bonne foulée qu'on reprend la mission pour rallier maintenant Cucugnan. Le passage en surplomb des gorges du Verdouble sont magnifiques
km 31 voilà le dernier obstacle à gravir. Une énorme cote très raide qui fera peiner l'arrière du peloton

Mais arrivé au sommet la vue du village et de l'arrivée annonce la fin et la faim. C'est heureux, avec le sourire et assez frais qu'on termine la mission "serre file"
Pour l'anecdote on a mis 7h20 de plaisir !
L'ambiance et le repas d'après course on été à la hauteur de la beauté du parcours. Bravo à Béa et à toute son équipe pour ce trail beau et dur.
De mon coté j'ai testé mon genou sur du long et du technique. Verdict : OK. Ma préparation GRP est commencée.

5 commentaires:

Sentier Libre a dit…

Bravo pour cette mission brillamment accomplie. En plus vous avez pu profiter des paysages, ce qui est moins évident quand on va vite. Et c'est bien parti pour le GRP.

Francis a dit…

Oui, tu peux être rassuré pour le GRP :"ça devrait le faire".
Et bien belle balade que vous avez réalisé sur un bon rythme pour des serre-files.

François a dit…

Voici un récit historique qui donne envie de tenter l'expérience de Serre-File: participer à la course tout en profitant pleinement du paysage,en aidant les coureurs dans la peine et en nettoyant le terrain, c'est une mission à haute teneur humaniste que vous avez réalisé avec brio. Bravo!

Romain a dit…

Bravo les serres file pour cette mission menée de mains de maîtres. Cela m'a fait plaisir de partager le 1er kilo avec vous... A très bientôt en espérant avoir des jambes en bon état!

yvan a dit…

Bienvenue dans le club des Serre Files ! ;-)

A venir: le tour des cirques