vendredi 25 février 2011

*CAROUX : nouvelles découvertes.

L'objectif du jour est de découvrir de nouveaux sentiers pour moi dans le CAROUX. Je démarre ma sortie de Colombières (alt : 200m) à 7h30
Il fait encore sombre en sous bois
les 2 premiers km sont "tendres" et les odeurs sont bonnes
mais très vite les choses sérieuses arrivent. J'emprunte le sentier "d'esquino d'Aze" et ce sont 900m D+ à avaler d'un coup en à peine 3.5 km
pour monter la haut
La pente est de suite raide et rocheuse
Je bifurque à droite sur le sentier de "la Trappe" (alt: 350m)
La pente est toujours très raide, c'est en musique que je progresse bon train sur le sentier, ou plutôt sur l'escalier !
1h de balade et je m'accorde une halte gourmande à l'abri d'une capitelle
Je continue à monter et monter encore

jusqu'au col de "la Baume Roucayrai" (alt : 780m)
Le plateau est encore loin
Là après un peu de jardinage j'arrive à un passage abrupt
ou je dois m'aider des mains pour monter
Passé ce dernier col, je suis sur le plateau (alt : 1050m). Le vent fort et froid m'accueille mais heureusement le profil me permet de trottiner un peu ce qui me réchauffera


je ne m'attarde pas ici et j'attaque la descente vers le gîte de "la fage" (alt : 760m)
Il me faut alors traverser le ruisseau "d'Arles"
pour gagner la rive gauche avant de descendre vers Colombières. Ici le sentier est assez roulant

jusqu'à l'embranchement ou je prends le sentier de la "Buffe" (nom assez bizarre)
A être là j'en profite pour toucher et embrasser la "Buffe"

De là l'itinéraire deviens très sauvage et très pentu à nouveau

C'est alors que j'ai aperçu un petit groupe de Mouflons. j'ai passé 30 min à les observer et à essayer de les photographier (photos toutes ratées !).
Certains endroits offrent de superbes vues sur les gorges
La descente est longue, sinueuse et escarpée
J'avais repère sur la carte que des tombes mégalithiques se trouvaient par là. Elles sont là

Petit à petit la présence de murets en pierres sèches m'indique que je me rapproche du village
Sur le bas de jolis et étroits escaliers signent la fin de mon parcours

Passage sur le pont de Colombières
et je termine mes 4 heures de rando sur 12km et 1200m de D+. Petite moyenne en tout mais le but premier était de découvrir ce nouvel itinéraire et de profiter de la nature : j'ai réussi !

2 commentaires:

Francis a dit…

Encore une belle balade dans ces magnifiques gorges....Et tu m'as l'air de tenir la forme !

jean-marie a dit…

Excellent, on s'y croirait.
Content pour toi mais attention aux pièges du Caroux.Certaines marques sont dangereuses surtout par temps humide.

A venir: le tour des cirques