mardi 5 août 2008

*Course du CANIGOU: Compte-rendu.


Samedi 2 août: je m'installe au sympatique camping de "Fillols".L'après midi est réservée au retrait du dossardet au repos sur la place ombragée de "Vernet les bains". A cette occasion j'ai pu rencontrer "Michel", le sympatique organisateur du "Trail des Citadelles" avec qui j'ai échangé quelques mots sur la course de demain.
De retour au camping il est temps de préparer le dernier repas.

Dimanche 3 août: Ca y est, le moment est venu pour moi d'en découdre avec le rendez-vous que je me suis fixé cette année: Faire moins de 5h à la course du CANIGOU !


A 5 minutes du départ la tension est au maximun ! (alt:670m).
Top départ dans les rues étroites de vernet.Aprés les 2 premiers km courus sur le goudron, on entre enfin dans le vif du sujet. Je sais que je suis moyen en montées et que pour assurer une descente régulière et rapide il me faut en garder sous les pieds. J'aborde donc l'ascension avec retenue. Aprés une première partie en sous-bois sur des sentiers et pistes foretières assez roulants on arrive au refuge de "Mariailles" ou il y a pas mal de monde et ou l'ambiance est bonne.
1h-10' au passage de "Mariailles" je suis dans les temps.(alt:1718m).On attaque ensuite la 2ème partie de la montée bien moins roulante et de plus en plus raide.

Passage de ruisseau.

Après la "Cabane d'Arago"(alt:2123m) je retrouve Michel et sabine avec qui j'échange quelques mots d'encouragements et prends des photos (merci à michel pour la prise de vue).Les voicis un lacet au dessus de moi dans la partie finale avant la cheminée.

Le sommet est là.


3h-15' en haut (alt:2784m). J'ai un retard de 15' sur mes prévisions. Je vais devoir "envoyer" en descente pour combler le retard et rentrer en moins de 5h !!

J'aborde la descente prudemment dans les pierriers du sommet puis j'accélère au fur et à mesure. Plus le temps pour moi de prendre des photos, d'abord assurer le chrono.

4h-05' je suis au refuge de "Balatg" avec encore 5' de retard ! (alt:1582m).

J'accélère encore sur une partie assez roulante. Il fait de plus en plus chaud, le sentier est raide parsemé de racines et cailloux jusqu'à "la citerne" (alt:1070m). Là on me crie: "allez vous êtes en moins de 5h, encore une 1/2 heure" ! je regarde le chrono : 4h-25': j'ai repris tout mon retard. Il me suffit de ne pas faiblir et ce sera gagné! sous la chaleur de plus en plus forte, je donne tout ce que j'ai pour finir. Le goudron réapparait, le village est en vue : 4h-45'. Je n'en peux plus, je dois serrer les dents. Dernière descente, dernier virage et c'est l'arrivée : 4h-56'.


J'ai réussi mon objectif !

Le parcours et le profil. Bonne récup à tous !


Toutes les photos sont dispo sur le diaporama du Canigou.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Salut Steve, bien vue ton blog, les expériences des uns et des autres permettent de mieux aborder les courses.
Je suis Jean Noel ,le frère de Bernard, j'ai moi aussi participé à cette course en 2005 et je garde un bon souvenir ( sauf hypo après le refuge).
Pour ma part 2008 sera l'année de l'UTMB, je suis en fin de préparation et je crois que tout va bien.
Au plaisir de te voir sur un trail prochain ou un raid, si tu veux faire une sortie escalade en Ariège n'hésite pas à contacter Bernard nous irons avec toi avec plaisir.
Merci pour tout ces commentaires et ces photos.
a+
JNO

Anonyme a dit…

Bravo pour ce récit. Apparemment tu étais juste derrière moi au départ...Bravo pour les moins de 5h. Moi je visais - de 6h, mais ma copine a explosé après Arago. On a mis 6h26, mais j'adore cette course, c'est dur, beau, mythique. Sophie (66)

A venir: le tour des cirques